L’arrêté fédéral portant sur les voies cyclables et les chemins de randonnée pédestre est un bon compromis. L’objectif principal de l’initiative y est atteint : l’Art. 88 de la Constitution « Chemins et sentiers pédestres » sera complété par le vélo. Cette modification fournit les bases légales pour un réseau continu de voies cyclables en Suisse, à l’instar de ce qui existe déjà pour les chemins de randonnée pédestre. Dans le cas d’un résultat positif lors de la votation populaire qui aura lieu cet automne, le Parlement devrait donc formuler un texte de loi. La mise sur un pied d’égalité, demandée par l’initiative, a su convaincre le Conseil fédéral et le Parlement, raison pour laquelle le comité a décidé aujourd’hui de retirer l’initiative.