ARGUMENTS

La Votation Vélo permettra à la Confédération de soutenir les cantons, les villes et les communes dans la planification des réseaux de voies cyclables: celles-ci deviendront plus attrayantes et coûteront moins cher. La Votation Vélo permettra d’augmenter la sécurité et la place à disposition de tous les usagers de la route. Elle améliorera la complémentarité entre la voiture, les transports publics et le vélo.

Plus de sécurité grâce aux voies cyclables

Un réseau de voies cyclables de qualité augmente la sécurité pour les cyclistes tout en étant favorable aux piétons: le trottoir leur sera réservé. Des rapports plus clairs entre cyclistes et automobilistes contribuent à rendre le trafic automobile plus sûr et plus fluide. Enfin, la séparation des flux de trafic est synonyme de plus de sécurité pour les enfants, les écoliers et les personnes âgées.

Plus de sécurité grâce aux voies cyclables

Un réseau de voies cyclables de qualité augmente la sécurité pour les cyclistes tout en étant favorable aux piétons: le trottoir leur sera réservé. Des rapports plus clairs entre cyclistes et automobilistes contribuent à rendre le trafic automobile plus sûr et plus fluide. Enfin, la séparation des flux de trafic est synonyme de plus de sécurité pour les enfants, les écoliers et les personnes âgées.

Un modèle éprouvé pour les chemins et sentiers de randonnée pédestre

Les chemins et sentiers de randonnée pédestre sont inscrits dans la Constitution depuis plusieurs décennies: cela a fortement contribué au développement du tourisme en Suisse. Les voies cyclables seront maintenant traitées de la même manière. Quelles seront les conséquences de cette modification? Plus de sécurité pour les enfants se rendant à l’école à pied ou à vélo, des avantages pour les sportifs, pour le tourisme ainsi que pour tous les cyclistes.

La Confédération aura, en plus de ses tâches actuelles (construction de routes nationales, subventions, armée), aussi celle de veiller à ce que les voies cyclables supprimées soient convenablement remplacées. Ce type de collaboration a déjà fait ses preuves dans le domaine des chemins et sentiers de randonnée pédestre.

Un modèle éprouvé pour les chemins et sentiers de randonnée pédestre

Les chemins et sentiers de randonnée pédestre sont inscrits dans la Constitution depuis plusieurs décennies: cela a fortement contribué au développement du tourisme en Suisse. Les voies cyclables seront maintenant traitées de la même manière. Quelles seront les conséquences de cette modification? Plus de sécurité pour les enfants se rendant à l’école à pied ou à vélo, des avantages pour les sportifs, pour le tourisme ainsi que pour tous les cyclistes.

La Confédération aura, en plus de ses tâches actuelles (construction de routes nationales, subventions, armée), aussi celle de veiller à ce que les voies cyclables supprimées soient convenablement remplacées. Ce type de collaboration a déjà fait ses preuves dans le domaine des chemins et sentiers de randonnée pédestre.

Une meilleure coordination permet de faire des économies

Avec la Votation Vélo, les cantons et les communes restent les autorités compétentes en matière de planification, d’aménagement et d’entretien des chemins de randonnée pédestre et des voies cyclables. Le travail est réalisé de manière plus rationnelle grâce au rôle de coordination et de soutien assumé par la Confédération.

Une meilleure coordination permet de faire des économies

Avec la votation vélo, les cantons et les communes restent les autorités compétentes en matière de planification, d’aménagement et d’entretien des chemins de randonnée pédestre et des voies cyclables. Le travail est réalisé de manière plus rationnelle grâce au rôle de coordination et de soutien assumé par la Confédération.

Moins de bouchons et plus de place dans les transports publics

En plus d’être bon pour la santé et l’environnement, le vélo permet d’économiser de la place et contribue à la réalisation des objectifs de l’Accord de Paris sur le climat. Les trajets en voiture inférieurs à 5 km représentent 50% du trafic individuel motorisé. Grâce à de bonnes conditions-cadre politiques, ces étapes pourraient être parcourues à pied ou à vélo. Ce serait un facteur décisif pour réduire les pics de trafic dans les agglomérations, à la fois sur la route et dans les transports publics.

Moins de bouchons et plus de place dans les transports publics

En plus d’être bon pour la santé et l’environnement, le vélo permet d’économiser de la place et contribue à la réalisation des objectifs de l’Accord de Paris sur le climat. Les trajets en voiture inférieurs à 5 km représentent 1 à 3 % du trafic individuel motorisé. Grâce à de bonnes conditions-cadre politiques, ces étapes pourraient être parcourues à pied ou à vélo. Ce serait un facteur décisif pour réduire les pics de trafic dans les agglomérations, à la fois sur la route et dans les transports publics.

Un plus pour le tourisme

Le vélo compte parmi les loisirs préférés des suissesses et des suisses. Les activités touristiques des cyclistes helvétiques génèrent un chiffre d’affaires de 2,7 milliards de francs par année et fournissent une contribution importante au tourisme d’été. Le chiffre d’affaires généré par les cyclotouristes étrangers est estimé à 67 millions de francs par année.

Afin que le tourisme cycliste poursuive sa croissance, l’infrastructure doit être développée et sa qualité améliorée. La population autochtone et les touristes étrangers sont demandeurs de voies cyclables sûres et attrayantes, intégrées à un réseau de transports (TP, remontées mécaniques, etc.) performant. La Confédération doit pouvoir assumer un rôle de coordination et de soutien dans ce domaine.

Un plus pour le tourisme

Le vélo compte parmi les loisirs préférés des suissesses et des suisses. Les activités touristiques des cyclistes helvétiques génèrent un chiffre d’affaires de 2,7 milliards de francs par année et fournissent une contribution importante au tourisme d’été. Le chiffre d’affaires généré par les cyclotouristes étrangers est estimé à 67 millions de francs par année.

Afin que le tourisme cycliste poursuive sa croissance, l’infrastructure doit être développée et sa qualité améliorée. La population autochtone et les touristes étrangers sont demandeurs de voies cyclables sûres et attrayantes, intégrées à un réseau de transports (TP, remontées mécaniques, etc.) performant. La Confédération doit pouvoir assumer un rôle de coordination et de soutien dans ce domaine.

Les amateurs de VTT contribuent au bien-être des régions de montagne

En raison d’hivers toujours plus courts et d’un enneigement de plus en plus restreint, le vélo tout terrain (VTT) gagne en importance pour les régions touristiques de montagne. Les vététistes permettent de mieux rentabiliser les infrastructures (transports publics, remontées mécaniques) pendant l’été.

Les amateurs de VTT contribuent au bien-être des régions de montagne

En raison d’hivers toujours plus courts et d’un enneigement de plus en plus restreint, le vélo tout terrain (VTT) gagne en importance pour les régions touristiques de montagne. Les vététistes permettent de mieux rentabiliser les infrastructures (transports publics, remontées mécaniques) pendant l’été.

Bon pour le sport cycliste

La moitié de la population suisse pratique la bicyclette, le VTT ou le vélo de course. C’est réjouissant du point de vue tant de santé publique que du sport: il convient par conséquent d’encourager la population suisse à en faire davantage. Et de disposer d’un réseau de voies cyclables attrayant et sûr, surtout pour les plus jeunes. Et si nous voulons que le cyclisme professionnel suisse continue d’être couronné de succès, il est nécessaire de créer de bonnes conditions-cadre. La Votation Vélo est un pas important dans la bonne direction.

Bon pour le sport cycliste

La moitié de la population suisse pratique la bicyclette, le VTT ou le vélo de course. C’est réjouissant du point de vue tant de santé publique que du sport: il convient par conséquent d’encourager la population suisse à en faire davantage. Et de disposer d’un réseau de voies cyclables attrayant et sûr, surtout pour les plus jeunes. Et si nous voulons que le cyclisme professionnel suisse continue d’être couronné de succès, il est nécessaire de créer de bonnes conditions-cadre. La votation vélo est un pas important dans la bonne direction.

Explications et documentation du Conseil fédéral